SPECTACLES 2017


"George Sand Victor Hugo, Correspondances et autres"
George Sand et Victor Hugo, pourtant contemporains ne se sont jamais rencontrés.
A la suite de la sortie de ses poésies « Les Contemplations », Victor Hugo, exilé à Guernesey ne reçoit que très peu d’encouragements ou de soutiens de la part des auteurs de son temps. George Sand décide de prendre sa défense. Une longue correspondance débute en cette année 1856, une correspondance qui va se poursuivre jusqu’à la mort de George Sand en 1876.
Victor Hugo écrira alors « Éloge funèbre » pour George Sand. Texte qui commence ainsi : « Je pleure une morte et je salue une immortelle, je l’ai aimée, je l’ai admirée, je l’ai vénérée... ».
Le spectacle est le fruit de cette correspondance entre les deux grands auteurs.
Durée : 1h10
Adaptation et mise en scène Sylvie Pothier avec Sylviane Germanique et Sylvie Pothier


"Soliloque d'une déclassée" de Sylvie Pothier d’après Jéhan Rictus
Au coeur d'une ville, Charlotte, SDF, tente tant bien que mal de survivre à la nuit froide de Noël.
En 1894, Jéhan Rictus écrit « Les soliloques du pauvre », un recueil poétique au style populaire criant la détresse des gens de la rue. Malgré son ancienneté, ce texte surprend par son actualité et la force très moderne de ses propos.Or, c'est cette actualité-même du texte qui révèle ce que la misère urbaine a de pire: sa constance à travers le temps.
Pourtant, aujourd'hui, soixante ans plus tard, on recense encore chaque année des centaines de morts dans la rue, de froid, de faim ou de maladie.
C'est pour évoquer ce triste constat que La Structure Compagnie a choisi de traiter ce sujet au travers de l'adaptation d'un texte du XIXe siècle.
« Soliloque d'une déclassée » s'appuie sur les mots de Rictus pour évoquer toute la souffrance des anonymes qui survivent, au jour le jour dans la rue... ou qui ne survivent pas.
L'adaptation pour la première fois au féminin vient de notre monde encore plus difficile. Beaucoup de femmes se retrouvent de nos jours à la rue avec des dangers plus grands encore.
Une comédienne qui chante. Une déclassée de grande classe.
 
Durée: 1h05
mise en scène, interprétation Sylvie Pothier


"De Cendre à Flamme"

Une rencontre avec une remarquable maison d'édition: Les Editions de la Renarde Rouge, installée dans l'Yonne et qui vient de fêter ses vingt ans d'existence.
De beaux livres, une qualité rare de papier, de format, de présentation.Des auteurs brillants, exigeants avec leurs mots. Une éditrice, Joëlle Brière, au service des lettres. Une lecture des serviteurs des mots.
Un choix difficile mais évident, l'envie de relier les instants de certains, comme une porte ouverte. Les dires, les parlers, les mélanger.
Rendre les émotions palpables. Les battements du coeur.
Christine Billard, Joëlle Brière, Martine Roffinella, Erik Poulet -Reney, ils sont quatre, ils parlent d'amour: l'amour de l'autre, la sublimation d'une correspondance, l'amour filial pour un père, le regard amoureux de la nature, du rêve ou de l'envie.
Le tout pour rendre cet amour universel. Et nous en rêvons.
Voilà comment le spectacle-lecture « De Cendre à Flamme » prend naissance, prend sa place pour nous emporter sur les rives de la Loire, de l'amour, de l'attente, des frôlements des mains et des peaux.
Un grand moment de partage, d'émotion.
Durée: 1h15
Adaptation, mise en scène:Sylvie Pothier, avec Sylviane Germanique et Sylvie Pothier


" Les Paupières Cousues" de Sylvie Mergoux-Pothier
Un homme vit les derniers instants de sa vie. L’espace temps est compté, du soir à l’aube.
Il revit par bribes son existence et comprend alors son mal être. Absence de la mère, cauchemars à Saïgon, souffrance dans sa chair, le constat est là.
La respiration s’arrête. Le moment de partir est venu sans savoir.

Durée : 1h10
avec Sylvie Pothier


"Charlotte et Sarah" d’après les documents de Charlotte Delbo    LECTURE

Charlotte Delbo était une des 230 femmes déportées le 24 janvier 1943 de Compiègne pour Auschwitz. 49 sont revenues
La majorité d’entre elles étaient des combattantes de la résistance.
Charlotte Delbo écrira pour témoigner et dire les souffrances subies au-delà même de l’inconscience ou de la mort.

Une douloureuse et bouleversante incantation.

Durée: 1h10
avec Sylviane Germanique,Sylvie Pothier, Sarah Tetelbom, chant
peinture Judith Wolfe


La Petite Poucette, conte d’après Andersen
à partir de 3 ans, durée 30mn
adaptation, mise en scène Sylvie Pothier


GLIN -GLIN et Quatre Vents Histoires
à partir 9 ans
, durée 60mn
adaptation, mise en scène, interprétation Sylvie Pothier